BLOG

Conseils . Tendances . Astuces

Le jardinage en pot est très populaire ces dernières années, même à l’extérieur. Toutefois, pour s’assurer que vos conteneurs survivent à l’hiver, mieux vaut prendre quelques précautions dès l’automne pour les retrouver prêts à l’emploi au printemps prochain.

Lorsque les dernières annuelles auront fini leur floraison, il sera temps de penser à préparer vos pots et jardinières pour l’hiver. En effet, certains matériaux résistent mal au gel et aux intempéries. Il faudra donc les vider complètement, les préparer et les stocker jusqu’au printemps prochain.

Nettoyer vos pots en automne

En automne, avant de stocker vos pots pour l’hiver, vous devez les nettoyer. Vous éviterez ainsi que les maladies et les parasites survivent à l’hiver.

  • Commencez par vider vos pots. Enlevez la végétation morte, et si la plante n’avait pas de maladie, compostez la végétation. Si la plante était malade, jetez la végétation.
  • Vous pouvez composter le terreau. Ne le réutilisez pas ! La plupart des terreaux ne sont pas vraiment de la terre, mais plutôt des matières organiques. Au cours de l’été, cette matière organique aura commencé à se décomposer et perdra ses nutriments au fur et à mesure. Il est préférable de commencer chaque année avec du terreau frais.
  • Une fois que vos récipients sont vides, lavez-les dans de l’eau de javel chaude et savonneuse. Le savon et l’eau de javel élimineront et tueront tous les nuisibles, insectes et champignons, qui pourraient s’accrocher aux conteneurs.

Stocker vos pots pendant l’hiver

Stockage des récipients en plastique

Une fois que vos pots en plastique sont lavés et séchés, ils peuvent être stockés et conservés à l’extérieur, car ils supportent les changements de température sans être endommagés. Il est cependant conseillé de les couvrir. Le soleil d’hiver peut être rude pour certains plastiques et peut altérer la couleur du pot de manière inégale.

Stockage des conteneurs en terre cuite ou en argile

Les récipients en terre cuite sont les plus fragiles. Ils ne peuvent pas être stockés à l’extérieur. Comme ils sont poreux et retiennent l’humidité, ils sont susceptibles de se fissurer en cas de gel. Il est donc préférable de les stocker dans une cave ou un garage. En tout cas, dans un endroit hors gel. Il est aussi conseillé d’emballer chaque pot en argile ou en terre cuite dans du papier journal pour éviter que le pot ne se casse ou ne s’écaille pendant le stockage.

Stockage des pots en céramique

Tout comme les pots en terre cuite et en argile, il n’est pas conseillé de les stocker à l’extérieur en hiver. Bien que le revêtement des pots en céramique empêche l’humidité de pénétrer dans le pot, de petits éclats ou des fissures permettent quand même d’en laisser entrer un peu. Comme pour les récipients en terre cuite et en argile, l’humidité contenue dans ces fissures peut geler et se répandre, ce qui provoque des fissures plus importantes. Il est également conseillé d’emballer ces pots pour éviter qu’ils ne s’ébrèchent et ne se cassent pendant le stockage.

Stockage des conteneurs en bois

Le bois résistant au gel, ce type de conteneurs peut rester dehors. Toutefois, il est recommandé de les vider de leur terreau (en tout ou en partie) pour éviter que le bois ne finisse par pourrir au contact du terreau humide ou que les joints ne soient affaiblis par l’action de contraction/expansion provoquée par le gel.