BLOG

Conseils . Tendances . Astuces

Le chlorophytum, souvent appelé plante araignée séduit par sa facilité d’entretien. Son feuillage panaché très graphique fait merveille à la maison comme au bureau, sur un appui de fenêtre ou en suspension.

Origine du chlorophytum

Le chlorophytum est à l’origine une plante couvre-sol des forêts tropicales d’Afrique du Sud. Elle apparaît dans nos maisons au 19ème siècle.

Cette plante élégante, au port retombant et aux longues feuilles généralement bicolores, tire son surnom (plante-araignée) de ses stolons (tiges aériennes qui s’enracinent en produisant de nouveaux pieds) qui ressemblent à de petites araignées avec, au printemps et en été, de petites fleurs blanches, gracieuses mais éphémères.

Jadis très populaire, puis progressivement tombé dans l’oubli, le chlorophytum connaît aujourd’hui un regain d’intérêt. En effet, ses propriétés dépolluantes en font une parfaite candidate pour dépolluer nos intérieurs.

Des recherches menées par la NASA ont révélé que les chlorophytum avaient la capacité de purifier l’air. La plante peut éliminer jusqu’à 90 % des produits chimiques potentiellement toxiques qui circulent.

Le chlorophytum s’installe de préférence en hauteur pour mettre en valeur ses stolons qui retombent de jolie manière. Les feuilles ne dépassent pas 30 à 40cm de long mais les stolons peuvent retomber bien en dessous de la plante.

L’ambiance humide d’une salle de bain lui convient bien mais elle résiste sans problème à la plupart des conditions de nos intérieurs secs et surchauffés.

Types de plantes araignées

La forêt tropicale humide d’Afrique du Sud abrite plus de 65 espèces différentes de plantes araignées. Il n’y en a qu’une poignée qui sont parvenues jusqu’à nous. Les variétés que l’on retrouve le plus souvent en jardinerie sont les suivantes :

Chlorophytum Comosum ‘Variegatum’

C’est la forme la plus commune, à feuilles striées. Le milieu de chaque feuille est crème tandis que le contour est vert forêt. La plante a beaucoup de charme et remplit bien l’espace d’une pièce.

Chlorophytum Comosum “Ocean”

Une variété aux feuilles plus courtes et plus larges, bordées de blanc.

Chlorophytum “Bonnie”

Cette variété de plante araignée déploie des feuilles panachées qui s’enroulent sur elles-mêmes. Plus difficile à trouver que les « variegatum .

Quel pot Garden ID pour votre chlorophytum ?

La gamme Happy est parfaitement adaptée. Vous y déposerez la plante que vous venez d’acheter dans son pot de culture. Les différentes tailles de pots – de 14 à 60 cm de diamètre- vous permettront de rempoter chaque année votre plante en utilisant la taille supérieure.  Le pot Happy High (40 cm de diamètre) est particulièrement indiqué pour des plantes de belles proportions.

Mais vous pourrez aussi utiliser les suspensions Star Air (20 cm) ou la gamme Shiny (pots ronds de 11 à 35 cm de diamètre ou pots carrés de 13 à 20 cm).

Comment prendre soin d’un chlorophytum ?

Très facile à vivre et à cultiver, cette plante d’intérieur se contente de peu mais mérite tout de même un minimum d’attention pour bien se développer.

☀ Lumière

Bien qu’elles ne soient pas difficiles, les plantes araignées prospèrent mieux à la lumière (mais sans soleil direct). Elles adorent les appuis de fenêtre. A la belle saison vous pourrez la sortir pour renforcer la couleur verte du feuillage.

💧 Arrosage

Arrosez régulièrement mais modérément. Elle supporte mieux un oubli d’arrosage qu’un terreau détrempé. Mais comme elle apprécie l’humidité, vaporisez-la de temps en temps. Apport d’engrais deux fois par mois du début du printemps au début de l’automne.

🌡️ Température

Le chlorophytum s’accommode de la température de nos intérieurs . Elle appréciera toutefois que vous l’humidifiez pour éviter de se dessécher. Aérez ou sortez la plante en été, cela lui fera le plus grand bien.

☠️ Toxicité

La plante est présentée comme non toxique, mais elle peut potentiellement être nocive pour les chats et si elle est mangée, elle peut provoquer des maux d’estomac et des vomissements.

🦟 Maladies, nuisibles et parasites

Nuisibles : Peu de problème de ravageurs.
Problèmes : si l’extrémité des feuilles dessèche et devient brune, c’est généralement signe d’air trop sec. Vaporisez régulièrement les feuilles. Par contre des tâches brunes au cœur de la plante sont le signe d’un excès d’eau. Et si les feuilles perdent leur éclat, c’est souvent dû à un manque de lumière ou d’engrais.

🗑 Rempotage et multiplication

Rempotage : Rempotez dès que les racines occupent toute la place et débordent du pot. Généralement   une fois par an, de préférence au printemps.
Multiplication : le chlorophytum produit un grand nombre de stolons sur lesquels se développent de nouvelles plantules. Tout ce que vous avez à faire est de les replanter.