BLOG

Conseils . Tendances . Astuces

Succulente aux mille vertus, l’aloe vera séduit de nombreux jardiniers amateurs pour sa résistance et sa tolérance aux oublis d’arrosage. Réputée pour ses vertus cosmétiques et diététiques, cette jolie plante est également appréciée pour ses qualités graphiques et décoratives.

Considérée dans de nombreux pays comme une plante porte-bonheur, l’aloe vera se caractérise par de longues feuilles pointues et charnues qui se ramifient à partir de son centre.

Origine des aloe vera

Il existe plus de 400 espèces différentes d’aloès dans le monde. Leur taille varie de quelques centimètres à plusieurs mètres de haut. L’espèce la plus populaire et la plus connue est sans conteste l’aloe barbadensis (mieux connue sous son nom commun d’aloe vera).

Originaires des régions arides, semi-arides et tropicales, les aloès sont sensibles au gel, ce qui limite leur utilisation au jardin à des zones sans gel, à moins d’être cultivées en pot et déplacées au chaud en hiver. La plupart des aloès fleurissent en hiver, attirant les colibris vers leurs fleurs tubulaires brillantes.

Variétés d’aloès

Parmi les variétés intéressantes, on peut noter :

  • Aloe arborescens: grande espèce arborescente cultivée en extérieur
  • Aloe barbadensis: l’aloès des barbades ou aloe vera, la plus connue
  • Aloe brevifolia : aloès compact et tapissant, au feuillage vert-gris-bleuté tacheté de blanc
  • Aloe variegata: plante naine (20 cm max) à feuilles lisses avec des rayures blanches irrégulières.
  • Aloe polyphylla : joli aloès spirale, plante menacée et protégée. Plus rare en culture.
  • Aloe aristata : Petite plante aux feuilles blanches, finement dentées en scie. Fleurs rouge orangé.
  • Aloe glauca : Une espèce d’aloès plus grande avec des feuilles bleu argent
  • Aloe rauhii : feuilles plus blanc que vert.

Quel pot pour mon aloe vera ?

Cultiver un aloe vera en pot est un jeu d’enfant. Et votre plante se développera rapidement si vous respectez quelques consignes simples.

  • Taille du pot
    Choisissez un pot aussi large que profond. Dans des conditions optimales, la plante pousse rapidement et prend vite beaucoup de place. Offrez-lui assez d’espace pour qu’elle se sente à l’aise et se développe harmonieusement.
  • Drainage
    Lorsque vous choisirez votre pot, assurez-vous qu’il y a des trous de drainage au fond. En effet, les racines pourriront si le sol n’est pas suffisamment drainé.
  • Terreau
    Les plantes d’aloe vera sont des plantes grasses, il faut donc utiliser un mélange bien drainant, comme ceux utilisés pour les cactus et les plantes grasses. N’utilisez pas de terre.

Comment prendre soin d’un aloe vera en pot ?

L’aloe vera est une plante très résistante et facile d’entretien. Voici comment en prendre soin !

☀ Lumière

Quel que soit l’aloès choisi, réservez-lui un emplacement très lumineux. Mais sans lumière directe du soleil, car la plante a alors tendance à dessécher et ses feuilles jaunissent.

❀Floraison

Les plantes d’aloe vera matures produisent parfois un grand épi de fleur – appelé inflorescence – à partir duquel apparaissent des dizaines de fleurs tubulaires jaunes ou rouges.

Malheureusement, la floraison est rare en intérieur, car la plante a besoin de conditions presque idéales pour produire des fleurs : beaucoup de lumière, suffisamment d’eau et la bonne plage de température.

💧 Arrosage et entretien

Arrosez votre aloe vera profondément mais rarement. Environ toutes les 2 semaines au printemps et en été et 1 fois par mois en hiver. Utilisez votre doigt pour tester la sécheresse avant d’arroser.  Pour décourager la pourriture, laissez le sol sécher à une profondeur d’au moins 5 à 6 cm entre les arrosages.

Fertilisez avec modération (pas plus d’une fois par mois), et seulement au printemps et en été avec une formule équilibrée pour plantes d’intérieur.

🌡️ Température

L’aloe vera se développe mieux à des températures comprises entre 18 et 27 °C. Les températures de la plupart des maisons et des appartements sont idéales.

☠️ Toxicité

Le gel provenant des feuilles d’aloe vera peut être utilisé par voie topique, mais ne doit pas être ingéré. Il peut provoquer des symptômes désagréables tels que nausées ou indigestions et peut même être toxique en grande quantité..

🦟 Maladies, nuisibles et parasites

Cultivé dans de bonnes conditions, au chaud et sans excès d’eau, l’aloe reste exempt de maladies et parasites. Mais il craint particulièrement l’humidité du sol.

🗑 Rempotage et multiplication

Rempotage : utilisez un pot dont la taille fait 1/3 de plus que la masse racinaire. Dans la mesure où les racines de l’aloe vera poussent à l’horizontale et que la plante peut devenir lourde avec l’âge, choisissez un pot large et bien stable.

Multiplication : Les plantes d’aloe vera matures (de plus de 3 ans) commencent à produire des pousses à partir de la tige principale. Il est possible de séparer ces « bébés » de la plante mère et de les transplanter pour faire de nouvelles plantes.

Gardez les « bébés » hors du mélange de terre pendant quelques jours pour permettre la formation de callosités. Pendant cette période, laissez les dans une zone chaude de votre maison, avec un accès à un soleil indirect et lumineux. Une fois les callosités formées, plantez-les dans un récipient individuel et laissez-les sécher pendant une semaine à dix jours avant d’arroser en profondeur.

Erreurs de culture courantes

  • La croissance horizontale : Si les feuilles d’aloe vera poussent horizontalement et à plat au lieu de s’élever, cela peut être le signe qu’elles ne reçoivent pas assez de lumière du soleil.
  • Feuilles jaunes ou brunes : Si les feuilles brunissent ou jaunissent, cela signifie que la plante est trop exposée à la lumière directe du soleil. Mais cela peut aussi signifier qu’elle a eu trop d’eau et que certaines racines pourrissent. Dans ce cas, mieux vaut changer de pot, après avoir nettoyé et éliminé tout racine molle ou noire.
  • Feuilles minces et frisées : Lorsque les feuilles deviennent minces et frisées, cela signifie qu’elles ne reçoivent pas assez d’eau. Les feuilles frisent car la plante utilise sa propre eau pour survivre.
  • Plante raplapla : si les feuilles sont molles et manquent de vigueur, c’est probablement dû à un manque de lumière naturelle. Veillez aussi à garder une température ambiante supérieure à 20°C.
  • Une croissance lente : Si votre plante pousse très lentement, cela peut signifier que le sol ou l’eau est trop alcalin.

Les bienfaits de l’aloe vera

La liste des vertus de l’aloe vera est longue. La plante est utilisée depuis l’antiquité dans la médecine populaire, en raison de ses puissantes propriétés anti-inflammatoires.

Les vertus curatives des feuilles d’aloès fraîches

Il existe sur le marché des centaines de produits contenant de l’aloe vera, mais l’utilisation d’une feuille fraîche est le moyen le moins coûteux de profiter des propriétés curatives de l’aloès au quotidien. Plus la feuille que vous prélèverez sera épaisse, plus elle sera chargée en suc.

Le jus et la chair des feuilles servent de gel anesthésique et rafraîchissant. La peau brûlée par le soleil absorbe l’aloès, ce qui stoppe la douleur et le gonflement tout en hydratant les cellules cutanées endommagées.

Il suffit de retirer une feuille d’une plante vivante et de l’ouvrir sur toute sa longueur. Ensuite, soit vous pressez la matière gélatineuse et l’appliquez sur la partie affectée, soit vous posez tout le côté de la feuille ouverte directement sur la partie affectée et vous la bandez légèrement.

L’aloe vera entière est réputée purifier l’air ambiant

Une seule plante d’aloe vera est capable d’absorber une grande partie du monoxyde de carbone d’une pièce. On avance aussi qu’elle est capable de réduire les allergies et de limiter la prolifération des acariens. Bref, elle agit sur le bien-être général.

Et selon certaines études, en plus de ses capacités dépolluantes, l’aloe vera aurait aussi le pouvoir de lutter contre les aspects néfastes des ondes électromagnétiques.